Historia y Personajes

Histoire du Venezuela (3ème Partie)

Histoire


7. La transition vers la démocratie

Eleazar López Contreras
Eleazar López Contreras

Avec la mort du général Gomez, en 1935, une des dictatures plus fortes de l'histoire du pays, touchait sa fin, terminant la période dictatoriale et commençant ce que nous allons appeler, la transition vers la démocratie. Le général Eleazar López Contreras, ministre de la guerre et la marine, devint le président provisionnel, jusqu' à la fin de la période constitutionnelle de Gómez, en avril 1936. Aux prochaines élections présidentielles, il fut élu pour la période 1936-1943. Cependant, ce fut lui même qui demanda que la durée de la présidence fut réduise a 5 ans, c'est à dire jusqu'en 1941.


En 1941, un autre général, Isaías Medina Angarita, devint le prochain présidente. Il modifia la constitution pour permettre l' existence de partis politiques, au paravent considérés "révolutionnaires"". Il établit aussi le suffrage universel et direct pour les députés mais non pas pour la présidence. Durant cette période de gouvernement il n'y eut pas de prisonniers politiques, ni d'exilés ni de poursuivis politiques. Cependant, un putsch termina son gouvernement, le 18 octobre 1945, et le remplaça para un conseil de gouvernement, présidé par Rómulo Betancourt et avec la participation de plusieurs officiers de l'armée.

Medina Angarita
Medina Angarita


Marcos Pérez Jiménez
Marcos Pérez Jiménez

Le conseil de gouvernement dura 3 années et modifia la constitution pour permettre le suffrage général direct. Le vainqueur fut l'écrivain Rómulo Gallegos, qui dura très peu de temps au pouvoir car il fut déplacé quelques mois après son élection, vers la fin de 1948, par un autre conseil de gouvernement présidé par Carlos Delgado Chalbaud. Deux ans après il fut kidnappé et assassiné. En 1952 il y eut de nouvelles élections, où le candidat de l'opposition fut le vainqueur, mais grâce à un fraude, le militaire Marcos Pérez Jiménez devint le président jusqu'en 1958 où il dut fuire du pays, à cause du mécontentement populaire.


8. La democracia

Quand le dictateur Pérez Jiménez quittât le pays, le 23 janvier 1958, un conseil de gouvernement, présidé par Wolfang Larrazabal, promit de faire des élections libres avant la fin de l' année. C'est là où un social démocrate, Rómulo Betancourt, devint le président. Sa période de gouvernement fut très agitée, à cause de l'existence d'une "guérilla"' de gauche. Il y eut même un attentat contre sa vie, organisé par le président de la République Dominicaine, Trujillo.

Le conseil de gouvernement
Le conseil de gouvernement


Le gouvernement de Rómulo Betancourt fut suivi par Raúl Leoni, militant de son même parti, qui instituât un gouvernement d'ample base, avec la participation de plusieurs partis politiques dans son cabinet. Pendant son gouvernement, s'initiât le procès de pacification qui fut conclus par son successeur, le chrétien démocrate Rafael Caldera.

Rómulo Betancourt
Rómulo Betancourt

Raúl Leoni
Raúl Leoni

Rafael Caldera
Rafael Caldera


Rafael Caldera signa la loi de réversion, le premier pas vers la nationalisation du pétrole, qui établissait qu'en 1983, toutes les concessions pétrolières en mains d'étrangers terminaient. À la fin de son gouvernement, il y eut un événement qui changea énormément la sociéte vénézuélienne pour les prochaines années: En octobre 1972, comme résultat de la "guerre des six jours" entre Israël et l'Égypte, les pays arabes firent un embargo pétrolier qui augmenta les prix du pétrole de $3/baril à $14/baril, triplant le budget du pays, de 14 à 42 millions de Bolivars.

Carlos Andrés Pérez (CAP) se trouva face à un problème que peux de gouvernants au monde ont eût. Que faire avec tant d'argent? Ce qui paraît incroyable c'est que quand il quitta le gouvernement non seulement tout cet argent avait été dépensé mais aussi le Venezuela avait de grandes dettes, comme conséquence des grandes investissements qui devaient faire du Venezuela un grand pays. C'est pendant cette période de gouvernement que fut signée la loi de nationalisation du pétrole, le 1er janvier 1976.

Carlos Andrés Pérez
Carlos Andrés Pérez

Luis Herrera Campins
Luis Herrera Campins

Jaime Lusinchi
Jaime Lusinchi


Pendant les périodes suivantes, sous les présidents Luis Herrera Campins et Jaime Lusinchi, un procès de forte inflation, qui n'est pas encore terminé, commença. Il y eut aussi une forte dévaluation de la monnaie et une contraction économique. Á la fin du gouvernement de Lusinchi, les réserves internationales du pays étaient à un des niveaux les plus bas de son histoire, ce qui obligea le prochainprésident, Carlos Andrés Pérez (seconde période), à prendre des mesures économiques d'émergence.

Parmi ces mesures, il y eu l'élimination du régime mixte d'échange qui datait de plus de 5 ans, le contrôle de prix, l'élimination de subsidies, et l'hausse des prix de l'essence. Peu de jours après, le 27 et 28 février, des révoltes sociales se déclenchèrent dans tout le pays, en particulier à Caracas et au voisinage (Guarenas, Guatire, La Guaira, Catia La Mar ). C'est ce que l'on connaît comme le "Caracazo". Le gouvernement dut utiliser la force et suspendre les garanties constitutionnelles pour apaiser les protestes.


Quelques années plus tard, en 1992 il y eut deux coups d'état ratés: Le 4 février, par un groupe d'officiers où se comptaient Hugo Chávez Frías, l'actuel président, et Francisco Arias Cárdenas, l 'autre candidat aux élections de l'année 2000, et l'autre le 27 et 28 novembre.

En 1993 la pression politique contre le gouvernement devenait chaque fois plus forte, et Carlos Andrés Pérez commença a perdre l'appui de son parti politique, Action Démocratique, ce qui permit qu'une bataille légale contre lui réussire, á l occasion de l'utilisation d'un fond secret. Il fût remplacé par un historien, Ramón J. Velásquez jusqu'à la réalisation des prochaines élections où Rafael Caldera devenait nouvellement président. Ce fut le retour des contrôles de prix, en particulier de l'essence. Cependant, à la moitié de sa période présidentielle, il y eut un changement radical de politique qui causa l'élimination des contrôles de prix, notamment celui de l'essence.


Hugo Chávez recevant le pouvoir de Rafael Caldera

En décembre 1998, l'ancien militaire qui avait fracassé à son coup d'état, arrivât au pouvoir avec le vote populaire. Il convoqua immédiatement un referendum pour changer la constitution, puis des élections pour nommer un assemblée constituante, qui fut à son tour approuvé dans un autre referendum en décembre 1999. En Juillet 2000, des nouvelles élections furent convoqués pour la présidence du pays ainsi que pour tous les pouvoirs publiques, cette fois ci, sous la nouvelle constitution.


Hugo Chávez finissait ainsi sa "révolution" politique pacifique avec la promesse de commencer la construction d'un pays plus juste.

Retour à la deuxième partie
Retour à la deuxième partie

Checher entre les biographies

Nom à chercher:

|

Espacio Publicitario

Espacio Publicitario

Historia y Personajes
Rufino Blanco Fombona
Importante escritor y político venezolano de fines del siglo XIX y comienzos del XX. Fueron sus padres Rufino Blanco Toro e Isabel Fombona. Los estudios primarios y medios los cursó en los colegios Santa María y San Agustín de Caracas. En 1889, se graduó
Cocina
Buñuelos de queso
Pequeños, aromáticos y dulces buñuelos hechos a base de papa, queso crema, ralladura de naranja, servidos envueltos en azúcar pulverizada, ideales para una mesa de postres o festejo para niños.
Cultura
Virgen de Betania
No sabemos si este nombre fue puesto en honor a la aldea, situada en la falda oriental del Monte de los Olivos, en un agreste y profundo valle, a 5 Km. de Jerusalén. Su nombre significa 'casa de aflicción' y es célebre porque en la época de Cristo, allí r


McAfee Los sitios Secure le ayudan a prevenir robos de identidad, fraudes a través de tarjetas de crédito, software espía, correo no deseado, virus y otras estafas en línea

Terms of use
© venezuelatuya.com S.A. 1997-2017. Tous droits réservés. RIF J-30713331-7
Powered by Globalwebtek.com